La barre est haute, pour les constructeurs, qui s’efforcent de répondre à une demande toujours croissante et aux pressions du marché. C’est la conception qui fixe le cadre des phases de fabrication et d’entretien et à ce titre, il est crucial pour les équipes d’ingénierie d’identifier les interactions entre les personnes, les produits et les processus qui leur sont proposées afin de faciliter la production et l’assemblage. Or, cela n’est pas toujours possible lorsque l’on rencontre les obstacles suivants :  

  • Manque de temps et de moyens pour prévoir et atténuer efficacement les aspects relatifs aux tâches humaines dans les phases amont de la planification de la production (ergonomie, sécurité, efficacité, faisabilité) 
  • Absence d’équipements réalistes disponibles/accessibles pour découvrir et valider les options de production, en tenant compte de la standardisation et de la localisation, pour les concessions de processus (arbitrages sur le produit, les processus et les ressources) 
  • Difficulté à aider les équipes pluridisciplinaires, y compris les fournisseurs, à expérimenter, valider et communiquer efficacement l’impact des exigences des processus de production et des concepts de solution. 
  • Absence d’environnement virtuel réaliste (isolé du pilote ou de la ligne de production) pour identifier, conceptualiser et valider les innovations et les améliorations des processus 
  • Capacité limitée de moyens de formation aux processus d’assemblage et de mise en pratique d’améliorations remontées par les équipes de production tant que la ligne d’assemblage physique n’est pas en œuvre 

 

Grâce à la réalité virtuelle, les équipes d’ingénieurs peuvent expérimenter, valider et communiquer sur les exigences en matière d’assemblage et de maintenance, tout en tenant compte des interactions entre les processus centrés sur l’humain. Ainsi, en bénéficiant d’évaluations basées sur l’expérimentation des choix de conception dans leur contexte global, les industriels peuvent réduire considérablement les risques d’assemblage futurs, et ainsi renforcer la montée en charge de la production pour atteindre les objectifs clés du produit. 

Pour plus d'informations sur la façon de commencer cliquer

 

 

Avec IC.IDO, ESI propose une validation des produits et des processus centrée sur l’humain, pour des processus tels que l’assemblage final ou la maintenance. Cette solution immersive donne aux équipes pluridisciplinaires les moyens de collaborer pour évaluer et résoudre les problèmes que les nouveaux produits et processus vont poser aux usines de demain. Elle permet aux individus et aux équipes, qu’elles soient sur le même site ou à distance, d’explorer et d’interagir avec les modèles numériques, d’identifier les risques potentiels ainsi que d’évaluer les améliorations et les corrections nécessaires avant de lancer les outillages des sites de fabrication. 

Voici quelques-uns des atouts de la réalité virtuelle

  • Identifiez et résolvez des problèmes de conception complexes dès le début du processus de développement du projet, lorsque les problèmes sont moins coûteux à résoudre 
  • Réduisez la dépendance de la conception à l'égard des prototypes physiques et des activités de pilotage coûteux 
  • Collaborez facilement entre disciplines et au sein d’équipes très dispersées 
  • Analysez l’ergonomie avant la mise en œuvre des nouveaux designs, outils et procédures 
  • Optimisez les processus en usine et de l’agencement des îlots de production 
  • Expérimentez les produits dans le contexte du processus avant leur introduction dans le monde réel 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur Human-Centric for Automotive ?

Témoignages Clients