Le secteur aéronautique a été frappé par la COVID comme aucun autre. Pour les constructeurs aéronautiques, les problématiques de montée en puissance de la production ne sont plus qu’un lointain souvenir alors que les commandes sont actuellement repoussées ou, pire, annulées. Que faire dans un monde où la demande s’est effondrée ? S’efforcer de préparer un avenir meilleur semble être la seule option.

Le moment est venu de faire un état des lieux et d’accélérer la transformation numérique de l’industrie aérospatiale, à l’instar d’Airbus, qui, en pleine pandémie, dévoile ses plans pour lancer les premiers « avions à zéro émission » propulsés à l’hydrogène. Construire « l’aéronautique du futur», c’est aussi la volonté de plusieurs gouvernements à travers le monde, qui ont décidé de débloquer des financements inédits.

Pour les constructeurs, le moment est propice au déploiement de capacités numériques afin de préparer les opérations de fabrication à la reprise de l’activité : gagner en agilité pour lancer de nouveaux programmes plus rapidement que jamais, franchir de nouveaux paliers en matière d’efficacité industrielle et sortir de la crise armés de procédés plus écologiques et plus simples – visant moins de déchets, une meilleure productivité, et une meilleure rentabilité. La numérisation permet également aux équipes d'ingénieurs d'atteindre leurs objectifs de qualité, de performance, de sécurité et de durabilité, tout en respectant des réglementations strictes, en assurant l’agilité de la production et en garantissant les objectifs de coûts des programmes.

Dans ce monde nouveau, la CAO classique, faisant appel à des marges de sécurité conservatrices et les méthodologies traditionnelles basés sur l’essai-erreur et l’utilisation récurrente de prototypes physiques, sera abandonnée au profit de solutions entièrement numériques. Les ingénieurs pourront ainsi valider à moindre coûts et délais la performance d’une conception, évaluer sa fabricabilité et définir le procédé de fabrication le plus efficace.

C'est ce que nous appelons, chez ESI, le Prototypage Virtuel.

Cabine et cockpit du futur : prenez les bonnes décisions en amont

Pour une meilleure expérience globale des passagers, il est essentiel de vous assurer que la conception de l’aménagement intérieur et des sièges de votre avion répond aux exigences attendues en termes de qualité, de confort et d’acoustique sans compromettre les objectifs de délai en matière de certification, de sécurité et de production. Le défi est de taille pour les ingénieurs car de nombreuses innovations doivent être intégrées dans les composants des sièges et de la cabine. De par la nécessité d’assurer une certification, les avionneurs et les fournisseurs de sièges doivent mettre au point des conceptions innovantes dans le budget prévu sans compromettre le confort et la sécurité. Le prototypage virtuel permet aux concepteurs d’évaluer les performances directement en phase de conception amont en explorant, testant, améliorant et pré-certifiant de manière 100 % virtuelle le produit dans son environnement. Le recours aux prototypes physiques devient ainsi superflu avant la mise en production.

en savoir plus

Expérimentez vos produits et procédés aussi efficacement qu’en réalité 

Dès les phases de conception, les équipes d’ingénierie doivent tenir compte de l’interaction des opérateurs avec les produits et les processus proposés afin de garantir la facilité de production et de maintenance. Le recours à la réalité virtuelle lors des revues de conception et d’industrialisation pour la validation des opérations d’assemblage et de maintenance avec la prise en compte des facteurs humains permet de réduire considérablement les risques pour la sécurité des opérateurs, d’assurer la livraison dans les délais impartis, de fournir une qualité reproductible et finalement d’améliorer la rentabilité.

en savoir plus

Des pièces de haute précision et d’excellente qualité à moindre coût 

Méthode innovante, le prototypage virtuel permet de valider la fabricabilité des pièces, la cohérence du processus et de limiter au maximum les dépassements de budget. Pour les composants de structures et de moteurs aéronautiques associant complexité, exigence de qualité et allègement, la fabrication virtuelle accélère le développement et la validation des principaux process de production. Sur la base de processus de développement et procédés de production standard, le Smart Manufacturing permet aux industriels de rationaliser leurs capacités de production, d’exploiter de nouvelles méthodes de fabrication comme l’impression 3D ou les combinaisons multi-matériaux à l’image des composites. Grâce à la simulation des procédés, il est possible de comprendre l’incidence de chaque paramètre du procédé sur la qualité de la pièce finale et de les ajuster de manière optimale.

en savoir plus

Connectez-vous Avec Nous pour Relever Vos Défis